Next Kraftwerke libère la flexibilité des véhicules électriques pour le réseau néerlandais


Publié : 9. septembre 2020

Une voiture électrique est chargée à la station de recharge et stabilise ainsi le réseau électrique.

L’agrégateur Next Kraftwerke et le fournisseur de plateforme Power-to-Grid (P2G) Jedlix ont commencé à offrir de la réserve secondaire (aFRR) au réseau néerlandais, en utilisant un pool de véhicules électriques (VE) depuis le début du mois d’août. Les conducteurs de VE indiquent leurs préférences en matière de recharge sur l’application mobile développée par Jedlix. Grâce à fleet intelligence, les véhicules sont ensuite intégrés dans la centrale électrique virtuelle (VPP) de Next Kraftwerke, et leur flexibilité est offerte comme puissance de réglage à Tennet, le Gestionnaire de Réseau de Transport d’électricité (GRT) néerlandais. Les fournisseurs d’aFRR doivent être capables d’activer rapidement et d’adapter la puissance de leurs installations en continu, car les déséquilibres changent rapidement. Lorsqu’un déséquilibre important se produit dans le réseau, Next Kraftwerke arrête ou démarre la charge des VE afin de contrer respectivement les déficits ou les excès d’électricité.

Cette réalisation est le résultat de plusieurs mois de développement par Jedlix, Next Kraftwerke et Tennet dans le cadre du projet pilote aFRR lancé par le GRT néerlandais en 2018. Plusieurs obstacles techniques ont été levés pour permettre à de nouveaux types d’installations flexibles de participer à l’aFRR, qui, historiquement, a toujours été fourni par un petit nombre de grandes centrales électriques. Par exemple, dans le passé, Jedlix et Next Kraftwerke pouvaient uniquement utiliser la flexibilité des voitures connectées au même fournisseur d’énergie. Au cours du projet pilote, Tennet a mis à niveau son infrastructure informatique et son système de règlement des déséquilibres pour permettre la fourniture de la réserve secondaire grâce à un ensemble d’installations de différents fournisseurs d’énergie.

Elias De Keyser, Expert en Énergie et Flexibilité chez Next Kraftwerke Benelux, dit: “Le projet pilote aFRR nous a permis de débloquer une nouvelle flexibilité pour la provision de réserves secondaires, qui est l’un des outils les plus importants du GRT pour maintenir un réseau stable. C’est une excellente nouvelle pour les propriétaires de voitures électriques, mais aussi pour les exploitants d’actifs de cogénération, de procédés industriels flexibles et de batteries, qui peuvent tous participer à notre pool et gagner un revenu supplémentaire tout en soutenant le réseau. Le système énergétique néerlandais en bénéficie également, avec une fiabilité et une concurrence accrues sur son marché aFRR”.

Next Kraftwerke est également l’un des premiers agrégateurs aux Pays-Bas à utiliser une technologie nouvellement déployée pour fournir l’aFRR. Au cours du projet pilote, Tennet a introduit l’option de se connecter à son centre de contrôle via un réseau mobile dédié, ce qui réduit le temps et le coût de connexion pour les nouveaux fournisseurs d’aFRR. Traditionnellement, une ligne louée était la seule façon d’établir une connexion entre le GRT et le fournisseur d’aFRR.

"Ce projet est un exemple de la manière dont un pool de véhicules électriques peut fournir des services d'équilibrage réseau aux marchés d'équilibrage existants. La technologie VPP de Next Kraftwerke et de Jedlix se complètent mutuellement, nous prévoyons des synergies supplémentaires à l'avenir en combinant les véhicules électriques avec d'autres installations décentralisées", déclare Nick Hubbers, CPO de Jedlix.

“Les résultats sont prometteurs”, déclare Benjamin Blank, ingénieur système VPP chez Next Kraftwerke: “Les activations ont lieu dans l’environnement opérationnel aFRR de Tennet et la fourniture de la puissance de réglage doit être fiable. Le pool de VE s’est avéré être un ajout fiable au Next Pool et a réagi rapidement et précisément aux activations de l’opérateur du réseau. “Ceci est illustré dans le graphique ci-dessous, où la réponse du parc de véhicules électriques aux activations de Tennet pendant une nuit normale est visualisée. Les chutes soudaines de la puissance de charge totale de la flotte reflètent l’interruption de la charge par Next Kraftwerke.
À la fin de cette année, le projet pilote prendra fin. À partir de ce moment, Next Kraftwerke et Jedlix prévoient de participer au marché régulier de l’aFRR.


Auteur :

Next Kraftwerke Belgium BVBA utilise toute la puissance du digital pour agréger des installations renouvelables, décentralisées et flexibles au sein d’une centrale virtuelle – le Next Pool. Next Kraftwerke Belgium offre l’énergie et la flexibilité du Next Pool sur les marchés de puissance de réglage et sur les marchés de l’électricité à court et long termes. Les installations en Belgique sont combinées avec des installations dans d’autres pays européens (Allemagne, France, Pays-Bas, Pologne, Autriche, Suisse, Italie). Au total, Next Kraftwerke a déjà raccordé à sa centrale virtuelle plus de 10 000 installations, représentant une puissance installée de plus de 8,5 GW.